Air Berlin engage une procédure d’insolvabilité

On s’y attendait, c’est fait ! Le retrait d’Etihad de la compagnie allemande a désormais une conséquence concrète : Air Berlin a engagé une procédure d’insolvabilité avec poursuite de l’activité.

En informant officiellement Air Berlin de son refus de la financer, Etihad aura donné le coup fatal à la compagnie allemande. Sans surprise, non plus, Lufthansa devrait acquérir les activités du transporteur en difficulté sans forcément en garder le nom. Mais la situation est loin d’aussi sombre qu’on pourrait le penser. Première certitude, Etihad en se rapprochant de Lufthansa aurait indirectement négocié cette reprise. Pour mémoire, une partie de la flotte d’Air Berlin avait déjà été louée à la compagnie allemande. Une bonne nouvelle pour le personnel.

Autre information, développée par la presse d’outre Rhin, le gouvernement allemand informé de la situation financière de la compagnie avait déjà préparé l’annonce du prêt relais de 150 millions d’euros qui permettra à Air Berlin de poursuivre les vols et évitera de bloquer des milliers de passagers dans les aéroports qu’elle dessert.