Air Canada : un second trimestre positif

La compagnie aérienne affiche un bénéfice BAIIA de 916 millions de dollars, contre 739 millions de dollars à 2018 sur la même période et ce, malgré la gestion de crise des Boeing 737 MAX.

La Société a constaté un bénéfice d'exploitation de 422 M$ pour le deuxième trimestre de 2019, contre 308 M$ au deuxième trimestre de 2018. Air Canada a inscrit un bénéfice net ajusté1) de 240 M$, soit un bénéfice net ajusté dilué par action de 0,88 $, au deuxième trimestre de 2019, en regard d'un bénéfice net ajusté de 129 M$, soit un bénéfice net ajusté dilué par action de 0,47 $ au deuxième trimestre de 2018. Au deuxième trimestre de 2019, le bénéfice net s'est établi à 343 M$, soit un bénéfice net dilué par action de 1,26 $, en regard d'une perte nette de 102 M$, soit une perte nette diluée par action de 0,37 $, pour le deuxième trimestre de 2018.

« Je me réjouis d'annoncer qu'Air Canada affiche d'excellents résultats au deuxième trimestre, notamment des produits d'exploitation sans précédent de 4,757 G$ et des liquidités record de près de 7 G$. Bien que ces résultats dépassent nos attentes, l'interdiction de vol touchant les appareils 737 MAX de Boeing a nui à la croissance du BAIIA d'un exercice à l'autre.", a déclaré Calin Rovinescu, Président et Chef de la Direction d'Air Canada.
"La capacité prévue au troisième trimestre devrait baisser d'environ 2 % en regard de la période correspondante de 2018, par opposition à une
augmentation d'environ 3 % de la capacité initialement planifiée. Nous prévoyons de retirer les appareils 737 MAX de Boeing de l'horaire jusqu'au 8 janvier 2020 au plus tôt [...] Nous ne disposons actuellement d'aucune information fiable quant à l'échéancier de remise en service des appareils 737 MAX de Boeing et attendons l'aval des organismes de réglementation. ", a-t-il ajouté.