Air France : 2 syndicats de pilotes et une partie des personnels au sol en grève

Deux syndicats minoritaires de pilotes et 3 syndicats des personnels au sol d’Air France appellent à la grève ce 2 décembre, jour de convocation des salariés accusés de "violences en réunion"» devant le tribunal de Bobigny. L’intersyndicale appelle pour sa part à une manifestation.

Quelles seront les répercussions sur les déplacements professionnels ? Difficile à dire, la direction considérait il y a 48 heures qu'il n'y aurait pas de répercussions sur les vols. Le syndicat SPAF et le syndicat Alter appellent à la grève ce 2 décembre, évoquant "des salariés choisis au hasard parmi les manifestants " et "des victimes expiatoires de la politique antisociale de nos dirigeants qui se servent de cet évènement pour criminaliser toute contestation dans notre entreprise". Deux pilotes – adhérents du syndicat Alter - sont sous le coup d’une procédure disciplinaire pour avoir aidé les manifestants à entrer dans la salle du CCE.
Les syndicats de personnels au sol la CGT, FO et Sud Aérien appellent également à la grève et ceux de Marseille ont même débuté leur mouvement mardi. Un blocage au so l autour de l'aéroport de Toulouse est également annoncé.
 
Quant à l’intersyndicale, c’est à la mobilisation et à la manifestation qu’elle invite les salariés, à 12H00 devant le Tribunal de Grande Instance de Bobigny au 173 avenue Paul Vaillant Couturier. Cette mobilisation se poursuivra par "une démonstration pacifique à la hauteur de notre détermination lors d’un « sit-in » sur Main Street au Siège le 3 décembre à 11h00 (Allée à l’intérieur du Siège) ". Les mots d’ordre, dans les deux cas : "Pour l’ouverture d’un réel dialogue social, serein et transparent" et "pour un développement ambitieux de l’activité de notre compagnie !".