Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Jeudi 23 Août 2018

Air France, la CGT monte au créneau


Sans grande surprise, la CGT dans un tract qu'elle vient de publier, met en garde la direction d'Air France face "à la nomination précipitée du nouveau DG d’Air France-KLM et sa rémunération outrancière". Pour l'organisation syndicale, "la colère des salariés n'est pas un vain mot".



La CGT précise dans son tract que les personnels, en votant massivement (80%), ont répondu qu’ils ne voulaient pas à 55,44% de l'accord salarial proposé à l'époque. Et de poursuivre : "ce non, clair et franc, rejetait certes les 0,55% d’augmentations générales signées par les partenaires sociaux privilégiés de la direction d’Air France que sont la CFDT et la CFE-CGC, mais il marquait aussi l’expression d’un mécontentement profond des salarié(e)s vis-àvis de la politique menée au sein de l’entreprise depuis plusieurs années (11000 suppressions de poste, dégradation des conditions de travail, augmentation de la productivité, etc.)".

Clairement, le syndicat repose la question des hausses salariales qui, pour lui, ne sauraient être inférieures aux 6% attendus. Et de préciser que "la nomination de Benjamin Smith, c’est un affront fait au personnel et c’est la négation de leur vote".

Et la CGT n'est pas tendre : "La nomination de ce Monsieur (NDLR : Benjamin Smith) n’a qu’un but, celui de poursuivre et d’accélérer la stratégie et la politique engagées depuis des années : casse des acquis sociaux et des syndicats, croissance deslow-cost du groupe Air France (Transavia et joon), mise en place du modèle low cost au détriment de la maison mère. Cette nomination est une façon de nous faire payer la défiance exprimée à travers le vote NON. Comme le gouvernement de l’époque avait contourné le vote NON à l’Europe en 2005".

Première demande du syndicat, la révision du salaire du nouveau DG qualifié de "chiffon rouge" secoué devant les salariés. Et pour cause " Ce salaire représente 233 années de SMIC (en brut). La centrale veut désormais un rattrapage de nos salaires (que nous devrions réviser à 8% en raison des annonces de l’INSEE sur l’augmentation de 1,7 % de celle-ci prévue pour la fin de l’année).

L’intersyndicale se réunira la 27 août à 10h pour déterminer les actions nécessaires à mener et laisse planer la possibilité de nouveaux appels à la grève. Septembre risque d'être un mois un peu chaud pour la compagnie franco néerlandaise… Et pour les voyageurs d'affaires !


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.