Air France, la filialisation de la maintenance mobilise les salariés

Peut-on réformer Air France sans s’opposer systématiquement à une bronca syndicale assortie de menaces de blocage ? L’annonce de la mise en route d’une étude visant à filialiser la maintenance des avions a suscité l’émoi chez le personnel au sol qui se dit désormais "largement mobilisé pour éviter la mise en place de ce projet". […]

Peut-on réformer Air France sans s’opposer systématiquement à une bronca syndicale assortie de menaces de blocage ? L’annonce de la mise en route d’une étude visant à filialiser la maintenance des avions a suscité l’émoi chez le personnel au sol qui se dit désormais "largement mobilisé pour éviter la mise en place de ce projet". Pour l’heure, aucun syndicat ne parle d’arrêts de travail, mais les mécaniciens français et néerlandais évoquent une possible grève du zèle qui pourrait ralentir les activités et clouer au sol des dizaines d’avions. Tous reconnaissent qu’avant d’envisager des mesures extrêmes, il faut échanger autour du projet pour connaître la nature du statut qui pourrait être proposé même si selon un salarié "il sera difficile de garantir les acquis sociaux et l’évolution des rémunérations".