Air France : les syndicats s’agitent et menacent de grèves pour l’été

Ils l'avaient déjà dit mais les syndicats confirment leur détermination : après une réunion, ce lundi 4 juin, ils menacent la compagnie - et ses voyageurs - d'un "été houleux".

Aucune date de grève n'est fixée, mais l'esprit y est. Selon Karim Taïbi de FO interrogé par l'AFP, il y a "unanimité de l'intersyndicale pour repartir". Le départ de Jean-Marc janaillac a provoqué un statuquo de la direction qui ne convient pas aux syndicats, qui restent sur leur revendication d'une hausse de 5,1% des salaires cette année.

"L'intersyndicale dans sa totalité a décidé de ne pas en rester là. La direction actuelle perd le peu de crédit qui lui reste en refusant de tirer les conclusions de la concertation qu'elle a elle-même lancée", a prévenu Christophe Malloggi, autre représentant FO. Selon lui, "le conseil d'administration de la holding fuit ses responsabilités. Tout ce joli monde devra assumer l'été houleux qui s'annonce".

Les syndicats diront vendredi, après les rencontres bilatérales organisées avec la présidente par intérim d'Air France-KLM, Anne-Marie Couderc, ce qu'ils comptent faire. Les déclarations sont elles motivées par la volonté de donner un ton ferme à ces rendez-vous ou par la volonté réelle d'un "été chaud" ? Ils risquent en tous cas d'inciter les clients, dans le doute, à choisir un autre transporteur.