Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Jeudi 17 Mai 2018

Air India pourrait payer 8,8 millions de dollars à cause d'un vol retardé



Le vol Delhi -Chicago d'Air India dont l'arrivée à destination a été retardée de plusieurs heures en raison du mauvais temps, pourrait coûter cher à la compagnie. L'entreprise indienne risque de devoir débourser jusqu'à 8,8 millions de dollars de pénalités.



Le vol Delhi – Chicago d'Air India du 9 mai 2018 a été dérouté vers Milwaukee en raison du mauvais temps. Mais une fois, la météo devenue plus clémente, l'avion n'a pas pu reprendre la direction de l'Illinois - situé à 19 minutes de vol – car l'équipage avait dépassé le temps de travail autorisé par la DGAC indienne.

La compagnie a alors dû faire venir un second équipage depuis Chicago par la route, soit un trajet de deux heures – pour qu'il prenne en charge les 323 passagers de l'appareil.

La facture de cet incident risque d'être salée pour la compagnie car les voyageurs n'ont pas été débarqués en attendant l'arrivée des nouveaux pilotes. Ils ont ainsi passé plus de 6 heures dans l'avion. Or la loi américaine pénalise les compagnies dont les clients internationaux attentent le décollage dans l'avion plus de 4 heures.

Une source a indiqué à la presse indienne "l'amende potentielle pour la compagnie dans un tel cas est de 27 500 dollars par personne à bord, et avec 323 passagers, la pénalité pourrait atteindre jusqu'à 8,8 millions de dollars".


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.