Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels



Samedi 1 Avril 2017

AirPlus vise les "paiements invisibles" d'ici 5 ans



2016 a été une bonne année pour AirPlus. Patrick W.Diemer, son Directeur Général et Président du Conseil d'administration, s'est déplacé en personne à Paris le 31 mars 2017 pour détailler les bons résultats de l'entreprise spécialiste des solutions de paiement et de reporting pour la gestion des voyages d’affaires. AirPlus s'est également donné un objectif : rendre les paiements encore plus "invisibles".



Patrick W. Diemer et Julie Troussicot d'AirPlus misent sur les paiements invisibles
Patrick W. Diemer et Julie Troussicot d'AirPlus misent sur les paiements invisibles
"Nous avons enregistré de très bons résultats en 2016 dans un environnement de marché difficile, en particulier en Europe", explique Patrick W. Diemer, Directeur général et Président du Conseil d’administration d'AirPlus International. La société a réalisé un volume facturé total avec ses cartes de paiement d'environ 14 milliards d'euros, soit une hausse de 1,7% par rapport à 2015. En parallèle, ses revenus sont restés stables à 335 millions d'euros en 2016 tandis que l'EBIT est passé pour sa part de 52 à 76 millions d'euros en un an. Cette croissance significative de 46% s'explique par les revenus provenant de la cession d'actifs financiers.

AirPlus International a également accueilli 2 400 nouvelles entreprises en 2016, portant ainsi son nombre de clients à 49 000 dans le monde.

AirPlus France en croissance
Les performances de la société sur le marché français sont tout aussi bonnes : "Nous avons aussi de belles nouvelles sur l'Hexagone", se réjouit Julie Troussicot, Directrice AirPlus France. L'entreprise a enregistré un volume d'émission de 1,28 milliard (+9%), porté par l'acquisition de nouveaux clients corporate et agences de voyage mais également par les clients existants qui travaillent de plus en plus sur l'intégration des dépenses hôtelières et la centralisation des frais. Les revenus ont de leur côté progressé de 9% pour atteindre 23,4 millions d'euros. Le portefeuille clients a progressé pour sa part de 20%.

Plus de réservations pour des dépenses moyennes en baisse
Sur la marché français, les réservations aériennes des entreprises ont ainsi augmenté de 5% en 2016 tandis que le prix moyen du billet d'avion a chuté de 6%. La baisse du panier moyen est observé sur tous les segments : -2% pour les billets domestiques (365€), -9% sur le réseau continental (381€) et -4% sur l'international (-4%).

Le repli des dépenses moyennes atteint 15% sur les billet First (2 644€ en 2016 contre 3 106€ en 2015). Les reculs sont plus modérés en Eco (-5% à 431€) et en Business (-2% à 2 823€).

Les réservations de billet de train ont grimpé de 6% en 2016 pendant que le panier moyen a diminué de 3% (82€).

La forte concurrence sur le secteur des locations de véhicule se répercute sur les tarifs. Ils ont chuté de 24% en un an pour atteindre 174€ tandis que les réservations ont augmenté de 70%.

Seule l’hôtellerie stagne avec un prix moyen pour une nuitée restée à 204€. Les réservations ont en revanche progressé de 44% en France.

Une année 2017 sur la bonne voie
AirPlus voit les performances de 2016 se confirmer en 2017. Depuis le début de l'année, la société affiche au niveau mondial un volume émis YTD de +4% (au 15 mars 2017). Le marché France est également en grande forme avec une croissance de 14% (333 millions au 22 mars).

L'Allemagne reste en Europe le 1er marché du spécialiste des solutions de paiement, suivie de la France et de l’Italie. La Chine va travailler en 2017 sur l'intégration de BCC Corporate dont le rachat a été signé en janvier ainsi que sur l'ouverture d'une filiale au Brésil. L'entreprise souhaite également se développer sur l'Asie-Pacifique. Elle planche en particulier sur le lancement de sa solution A.I.D.A à Hong Kong.

AirPlus souhaite également développer ses partenariats. En ligne de mire, Uber avec qui les liens devraient être effectifs au printemps ou encore des acteurs du MICE.

Objectif : des paiements invisibles d'ici 5 ans
AirPlus mise sur un futur où les paiements seront invisibles d'ici 5 ans. "Nous continuerons à payer mais cela ne sera plus avec une carte de crédit en plastique, nous n'aurons même plus besoin de numéro de carte de crédit", assure Patrick W. Diemer. Transaction, paiement, factures... toutes les étapes du paiement seront digitalisées.

L'entreprise offre déjà ce type de paiement quasi transparent pour les voyageurs d'affaires grâce à plusieurs partenariats. SNCF, Avis, AirBnb, SnapCar intègrent par exemple le compte logé AirPlus des sociétés clientes.

AirPlus a beaucoup avancé sur la digitalisation des paiements sur les grands postes de dépenses des entreprises : l'aérien, le ferroviaire, les locations de voiture, l'hébergement ou même les taxis. "Il nous reste du travail sur d'autres frais comme le parking, la restauration ou encore l'intégration des notes de frais", reconnaît Patrick W. Diemer. Mais AirPlus a d'ores et déjà ces solutions.

Elle prévoit ainsi d'étendre son application de paiement des frais de stationnement AirPlus Corporate Parking - actuellement testée sur l'aéroport de Francfort - sur d'autres marchés. "Nous avons mis au point cette solution à la demande de nombreux clients. Le parking est un pole de frais non négociés important", ajoute le patron de la société allemande. Elle est actuellement en discussion avec les gestionnaires d'autres plates-formes comme ADP par exemple.

AirPlus travaille également sur l'application AirPlus dine+go. Cet outil donnera la possibilité au voyageur d'affaires de payer son repas sans attendre la note du restaurant. Une simple pression du doigt sur son smartphone lui permettra d'obtenir la facture et de la payer. Le pipeline de la société contient également AirPlus Connect, une plate-forme mobile pour construire des rapports de notes de frais.

Dans cette course à la digitalisation, AirPlus n'oublie pas pour autant l'humain. Il sera au cœur des réflexions de l'Univ’AirPlus 2017 : «Travel 3.0: l’humain contre l’algorithme?» organisé le 5 Septembre 2017 au Musée du Quai Branly


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.




Ce site est listé dans la catégorie Agences de voyages : Tourisme d'affaires de l'annuaire Se former au referencement et Dictionnaire Annuaire Informations