Airbnb précise que son site n’a pas été piraté

Airbnb répond aux inquiétudes de nombreux clients qui craignent que la sécurité de leurs données n'ait été compromise sur la plate-forme.

Airbnb indique que son site n'a pas été piraté, mais reconnaît qu'un certain nombre de clients se sont fait arnaquer par de fausses réservations et que des paiements ont été effectués à leur insu.

La société a enquêté et affirme que certains comptes d'utilisateurs ont été utilisés avec le bon login qui a dû être " compromis ailleurs."


Bien que les escroqueries par hameçonnage et les fausses listes d'Airbnb ne soient pas rares, il semble y avoir eu un grand nombre de cas similaires dans un court laps de temps, ce qui a conduit beaucoup à soupçonner que la plate-forme elle-même avait été piratée.


Airbnb l'a dit à USA TODAY : "Ce sont des incidents isolés et à aucun moment la plate-forme Airbnb n'a été compromise."

Airbnb a envoyé des courriels aux utilisateurs pour leur donner des conseils sur la façon de repérer les activités suspectes, par exemple en évitant les sites non autorisés ayant des noms similaires et en ne cliquant jamais sur un lien ou en ne saisissant pas de renseignements personnels s'ils ne proviennent pas d'une adresse électronique @ airbnb.com reconnue.


"Toute demande de virement bancaire, de fourniture d'informations sur une carte de crédit ou de paiement direct à un hôte est un signal d'alarme", avertit la plate-forme d'hébergement.