Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


Airbnb va se soumettre aux exigences européennes


Airbnb s'engage à modifier ses conditions générales et à améliorer la présentation de ses tarifs d’ici la fin de l’année, pour répondre à l’appel lancé en juillet par la Commission européenne et les autorités de protection des consommateurs de l'UE.



La Commission Européenne ainsi que le réseau de coopération en matière de protection des consommateurs (réseau CPC) avaient demandé à Airbnb de présenter le prix total des réservations, y compris les frais supplémentaires, tels que les frais de service et les frais de nettoyage; d'informer clairement le consommateur des suppléments éventuellement applicables lorsqu'il n'est pas possible de calculer le prix final à l'avance . La plateforme est également invitée préciser si la proposition émane d'un hôte privé ou d'un professionnel, les règles de protection des consommateurs étant différentes selon le cas.

Airbnb doit répondre aux demandes européennes et doit notamment établir que les consommateurs peuvent utiliser toutes les voies de recours disponibles, en particulier leur droit de poursuivre un hôte en justice en cas de dommages corporels ou autres; la plateforme doit préciser aux consommateurs qu'ils sont en droit d'intenter des poursuites contre Airbnb devant les tribunaux de leur pays de résidence, elle doit également informer les consommateurs lorsque la plateforme décide de mettre fin à un contrat ou de supprimer du contenu et enfin, offrir aux consommateurs le droit de contester et de demander une indemnisation en cas de résiliation du contrat ou de suppression de contenu.

Soumise à ces obligations, l'entreprise doit finaliser ses propositions et procéder à la mise en œuvre des modifications dans toutes les langues officielles de l'UE d'ici à la fin du mois de décembre 2018. En cas de non-conformité, les autorités de protection des consommateurs pourraient décider d'appliquer des mesures coercitives.