Airbus devrait annoncer 1300 suppressions d’emploi, ce mardi

Le groupe Airbus compte fusionner avec sa branche d'aviation commerciale au 1er janvier 2017. Cette mesure va entraîner des suppressions de postes, dont le nombre exact devrait être annoncé, ce mardi 29 novembre. Selon les syndicats, il pourrait être de plus de 1300.

Le comité européen du groupe Airbus va se réunir dans la matinée du 29 novembre pour présenter le plan de suppressions d'emplois prévu dans le cadre de la fusion. Selon plusieurs sources, les postes touchés devraient principalement se trouver en France et en Allemagne.

Le syndicat CFE-CGC estime que "1.357 postes seront soit supprimés soit transférés, sur un total de 10.000 emplois". Thierry Préfol, coordinateur adjoint de la CFE-CGC pour Airbus Group, a confié à l'AFP à l'issue du dernier comité de branche le 24 novembre "On pense que la plupart de ces 1.357 postes seront en fait supprimés". Les organisations syndicales craignent surtout que ce chiffre très important conduise à des licenciements secs. Ce qui serait une première dans l'histoire de la holding.

Interrogé sur cette possibilité, le pdg d'Airbus, Fabrice Brégier, se veut rassurant. Il a rappelé que l'entreprise avait "une tradition de dialogue social qui a toujours permis, normalement, de trouver des solutions comme avec Power 8". Ce plan de suppressions de 7.900 postes, mis en place en 2007, s'était conclu sans aucun licenciement.