Alerte sécurité : deux attentats à Tunis, au moins 1 mort et plusieurs blessés

Deux attentats suicides se sont produits dans le centre de Tunis, à quelques minutes d'intervalle, jeudi matin. Les premiers bilans font état d'au moins un mort et de près d'une dizaine de blessés.

Les voyageurs en déplacement en Tunisie sont invités à la pus grande prudence et limiter, pour le moment, leurs déplacements au strict nécessaire. Il est également recommandé de suivre les avis émis par le site du ministère des affaires étrangères français.

La première attaque kamikaze, à 10H50 a visé la police sur la principale artère de la ville, l’avenue Bourguiba a indiqué le ministère de l’Intérieur. Un policier a été tué. Quatre autres personnes - un policier et trois civils - ont été blessés.

Peu après, une autre charge a explosé près d’un commissariat de police dans le quartier d’Al Karjani, toujours dans la capitale tunisienne, faisant quatre blessés, a ajouté le ministère.

De nombreux commerces et administrations ont fermé après l’attentat et la police a bouclé le secteur appelant les passants à s’éloigner.

Fin octobre, Tunis avait déjà été frappée par un attentat-suicide, également sur l'avenue Bourguiba. L'attaque visait un groupe de policiers. Vingt personnes avaient été blessées, dont cinq civils.
La Tunisie, qui dépend largement du tourisme, a relevé ses mesures de sécurité depuis une série d'attentats commis en 2015, dont l'attaque contre le musée du Bardo où 21 personnes ont été tuées, puis dans la station balnéaire de Sousse, qui a fait 38 morts.