American Airlines, British Airways et Iberia prêts pour leur rapprochement

Les trois compagnies aériennes American Airlines, British Airways et Iberia vont pouvoir finaliser leur accord de Joint Venture, après avoir obtenu le feu vert des régulateurs européens et américains pour l’obtention d’une immunité anti-trust. Un rapprochement stratégique qui leur permettra de vendre leurs vols conjointement aux comptes corporates et de créer des synergies sur les programmes de fidélité.

American Airlines, British Airways et Iberia prêts pour leur rapprochement
En rapprochant leurs trois réseaux complémentaires par un accord de Joint Venture, les trois transporteurs vont être en mesure de proposer à leurs passagers une offre élargie, notamment sur les vols transatlantiques pour l'Amérique du Nord mais aussi du Sud, spécialité de la compagnie espagnole. Après un an et demi de travail pour obtenir l’approbation des autorités anti-trust, les trois compagnies misent sur cet accord pour renforcer leur force de vente auprès des entreprises. Mais les discussions sur ces rapprochements sont très complexes, car un certain niveau de confidentialité doit toujours être respecté entre les trois compagnies. «Nous pouvons nous mettre d'accord sur la façon dont nos forces de vente vont travailler ensemble pour aider les comptes corporate, mais nous ne pouvons pas nous mettre d'accord sur les types d'offres que chacun fera à ces entreprises», a déclaré Simon Talling-Smith, Vice-Président de Bristish Airways pour les Amériques, au média Transnational.

Les trois compagnies ont déjà commencé à former près de 7500 de leurs employés parmi le personnel des aéroports, des services clientèles et des call-center, afin de permettre une accessibilité optimale de la Joint Venture aux passagers. Le rapprochement d’American Airlines, British Airways et Iberia devrait concerner environ huit milliards de dollars d’opérations chaque année et une centaine de vols quotidiens.