Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires



Mardi 9 Janvier 2018

Après quelques turbulences, Hop! veut rassurer ses clients


La fin d’année a été un peu chahutée chez Hop! Air France : retards, annulations, météo difficile, la régularité des vols a été impactée et certaines villes desservies en Obligation de Service Public (OSP) regimbent. La compagnie assure avoir pris les dispositions nécessaires pour une meilleure régularité en 2018.



Hélène Abraham : "2018 sera une bonne année pour Hop!"
Hélène Abraham : "2018 sera une bonne année pour Hop!"
Déterminée à rassurer ses clients, Hélène Abraham – Directrice générale adjointe de Hop ! Air France – n’élude pas les difficultés vécues par certains clients de la compagnie au dernier trimestre 2017 : "On a effectivement connues de vraies difficultés liées à une extraordinaire conjonction de pannes, de tensions sur nos modules de 50 sièges et de phénomènes météo", reconnait-elle, "Nous avons cumulé sur certaines destinations comme Agen ou Rouen des difficultés liées à des pannes et des problèmes d’équipage".

Paradoxe, c’est Aurillac qui a le plus fait entendre sa voix, mais en réalité, "La ligne a enregistré l’une de ses meilleures années avec plus de 31 000 passagers transportés". En cas de panne, la destination est située à proximité du centre de maintenance de Clermont qui permet d’atténuer rapidement les effets, "Mieux qu’ailleurs", souligne la Directrice adjointe, ce qui ne consolera pas forcément les voyageurs agacés. Il n’a pas été rare qu’en fin d’année, Hop ! Air France ait dépassé le seuil de tolérance de 3% d’annulation de vol prévu dans le contrat OSP, qui vaut subventions à la compagnie pour opérer les vols.

2018, année de croissance ?

Alors quid de la suite ? "«Nous avons pris une très grande quantité de mesures pour régulariser le trafic", affirme Hélène Abraham qui évoque l’accélération des recrutements, les affrètements "à chaud", la réorganisation de certains vols pour en assurer une plus grande régularité. Le recrutement est en particulier l’une des clés du redressement, la compagnie ayant souffert du transfert d’un certain nombre de pilotes vers la maison mère, Air France.

"Notre chance c’est que nous avons nos propres simulateurs qui permettent de former des pilotes plus rapidement", souligne la directrice adjointe qui assure ne pas avoir de problème de recrutement mais un souci de décalage entre le moment où la personne est recrutée et son inscription au planning opérationnel. "Mais nous avons la capacité de trouver les ressources nécessaires pour assurer la jonction". Et de préciser : "l'aérien est un perpétuel mouvement de cycles ascendants et descendants. Nous savons nous y adapter".

Côté développement, 2017 a permis à la compagnie de faire voyager un peu plus de 14 millions de passagers dans un contexte d’hyper concurrence renforcée, notamment depuis le lancement de la LGV Ouest. "Cela fait 3 ans qu’on nous demande d’améliorer le remplissage, c’est un vrai challenge que nous avons réussi chaque année".

Avec la croissance annoncée en 2018, l’année se présente sous de bons auspices : "Les besoins de mobilité accompagnent la reprise, les entreprises doivent aller chercher leurs clients, visiter leurs fournisseurs, signer des contrats, et nous sommes optimistes", affirme Hélène Abraham. Il est vrai que pour les voyageurs d’affaires, la notion d’efficacité prime souvent sur le prix, ce qui permet à Hop ! Air France de jouer la proximité et de remplir ses lignes transversales vers Lyon comme d’alimenter le hub d’Orly, l’une de ses missions.


Qui sommes nous ? - Conditions Générales d'Utilisation
Partenaires et sites recommandés : Vacances Pratiques, twitter, Google France, Santé voyage

Numéro de Commission Paritaire des Publications et Agences de presse : 1221 W 90128
Numéro d' ISNN - 2105-049X - Numéro de déclaration à la CNIL : 1391313

 

Deplacements Pros.com est membre du Centre Français d'Exploitation du Droit de la Copie.

Merci de le signaler à votre entreprise afin qu'elle rajoute Deplacements Pros.com sur sa liste des sources d'informations consultées par son personnel.