Arik Air réduit ses vols

L'Autorité Fédérale des aéroports du Nigeria (FAAN) qui fournit des services aéroportuaires et de maintenance aux plates-formes du pays, a annoncé qu'elle allait réduire ses services sur les installations d'Osubi, Gombe ainsi que le Murtala Muhammed Airport 2 (MMA2) en raison de sommes impayées. Ce retrait conduit Arik Air à supprimer ses dessertes sur ces aéroports à compter du 10 décembre.

La FAAN a réduit ses services sur les plates-formes d'Osubi et de Gombe ainsi que sur l’aéroport international Murtala-Muhammed (MMA 2). L'organisation a précisé que ces différentes installations ne lui avaient pas versé l'ensemble des sommes dues pour les opérations de sécurité aérienne, de lutte contre les incendies ou de secours fournies.

Avertie, Arik Air a décidé de stopper les liaisons assurées sur ces aéroports. Elle explique dans un communiqué qu'elle "va suspendre tous ses vols vers les aéroports d'Osubi et Gombe et transférer les dessertes de Port Harcourt hors de MMA2 à compter du 10 décembre, et jusqu'à nouvel ordre".

La compagnie conseille aux passagers de l'aéroport d'Osubi d'utiliser Benin Airport pour leurs déplacements tandis que ceux de Gombe peuvent compter sur la plate-forme de Bauchi.

Elle ajoute "Tous les vols d’Arik Air à destination de l’aéroport de Port Harcourt à Omagwa décolleront, à la même date, au départ du terminal 1 de Murtala Muhammed Airport, (au lieu de MMA2), également connu sous le nom de General Aviation Terminal (GAT)".