Augmentation du nombre de tués sur les routes françaises en janvier

Selon les chiffres de l'Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR), le nombre de morts sur les routes a augmenté de 3,9% entre janvier 2018 et janvier 2019. 238 personnes sont décédées contre 229.

Le nombre d'accidents corporels a toutefois baissé de 4,3% (4026 contre 4207 en janvier 2018) et le nombre de personnes blessées a chuté de 2,4%.

Cette hausse, "relevée en agglomération et sur autoroutes", intervient après l’annonce d’une baisse «historique» sur l’année 2018, avec 3.503 tués (métropole et Outre-mer confondus).

Pour le réseau hors agglomération, hors autoroutes (concerné par la baisse de la limitation de vitesse à 80 km/h), la mortalité est légèrement inférieure à celle de janvier 2018 et très inférieure à la moyenne des mois de janvier de 2013 à 2017.

L’effet de l’abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur le réseau routier rural sans séparation centrale compense encore, en partie, la forte dégradation des dispositifs de contrôle automatisé. La destruction systématique des radars relevée depuis mi-novembre (début du mouvement des "gilets jaunes") a, selon le responsable de la Sécurité Routière, affaibli les retombées attendues de la mesure. Ne craignant plus d'être verbalisés, les automobilistes ne respectent plus, dit-il, les limitations.