Aux Etats-Unis, de nombreux sites touristiques fermés par le « shutdown »

Depuis ce samedi 20 janvier, les Etats-Unis sont entrés dans la période de turbulences budgétaires provoquées par le manque d’accord au Sénat, le fameux « shutdown ». Républicains et Démocrates étant incapables de se mettre d’accord, comme en 2013, la plupart des administrations fédérales sont fermées, y compris les installations touristiques ouvertes habituellement au public. A New-York […]

Depuis ce samedi 20 janvier, les Etats-Unis sont entrés dans la période de turbulences budgétaires provoquées par le manque d'accord au Sénat, le fameux "shutdown". Républicains et Démocrates étant incapables de se mettre d'accord, comme en 2013, la plupart des administrations fédérales sont fermées, y compris les installations touristiques ouvertes habituellement au public.
A New-York par exemple, la Statue de la Liberté a été fermée ce samedi et de nombreux touristes surpris, la Mairie de NYC a décidé finalement de pendre en charge son ouverture lundi mais Ellis Island reste portes closes. Le Grand Canyon (Arizona) ou Yellowstone National Park sont ouverts mais le personnel est réduit au minimum et l'environnement fermé (magasins, toilettes,...). Une seule recommandation aux voyageurs d'affaires en déplacement chez l'Oncle Sam, se renseigner avant de prévoir une visite entre deux rendez-vous !