Bientôt une troisième fréquence pour Emirates à Amsterdam ?

Selon la ministre néerlandaise de l'Infrastructure, des Travaux publics et de la Gestion de l'eau, Cora van Nieuwenhuizen, "Rien ne s'opposerait à un troisième vol d'Emirates vers Dubaï au départ de Schiphol. Il n'y a concrètement aucune raison de refuser cette ouverture de ligne".

La compagnie du Golfe exploite aujourd'hui deux Airbus A380 et envisage d'ajouter un Boeing 777 à partir de la saison d'hiver entre Amsterdam et Dubaï. Pour la Ministre van Nieuwenhuizen, "l'accord aérien entre les Pays-Bas et les Émirats arabes unis n'impose aucune restriction sur le nombre de fréquences ou le type d'aéronef utilisé".

L'accord stipule toutefois que le dumping des prix ne doit pas causer un préjudice déraisonnable à KLM. Selon la Ministre, en 2015 comme en 2017, le ministère a réalisé une enquête sur le poids commercial des compagnies du Golfe (Emirats, Etihad et Qatar Airways) face à KLM.

L'enquête a démontré qu'il "n'y avait pas de concurrence déloyale". La Ministre a précisé que "l'affirmation selon laquelle ces entreprises recevaient des subventions injustes de l'État ne pouvait être confirmée".

KLM n'a pas souhaité s'exprimer pour l'instant sur le sujet. Selon des sources internes, la compagnie franco-néerlandaise pourrait déposer une requête afin d'obtenir la suspension de cette ligne. Pour les spécialistes européens, "elle aurait peu de chance d'aboutir".