Blablacar continue à piquer des voyageurs à la SNCF

Selon nos informations, le covoiturage continue son petit bonhomme de chemin et ce sont en 2016 quelques 500 000 voyageurs supplémentaires qui auraient été "piqués" par Blablacar à la SNCF. Malgré le lancement des Ouibus et le rachat en 2013 de 123envoiture.com, l’entreprise ferroviaire nationale qui s’est engagée dans un vaste programme de diversification reste […]

Selon nos informations, le covoiturage continue son petit bonhomme de chemin et ce sont en 2016 quelques 500 000 voyageurs supplémentaires qui auraient été "piqués" par Blablacar à la SNCF. Malgré le lancement des Ouibus et le rachat en 2013 de 123envoiture.com, l’entreprise ferroviaire nationale qui s’est engagée dans un vaste programme de diversification reste toujours challengée par les structures privées.

En août 2015, Rachel Picard, Directrice « voyages » de l’entreprise ferroviaire, avait estimé devant des représentants syndicaux de la CFDT à 1 million le nombre de voyageurs perdus sur l’ensemble du réseau soit un manque à gagner de 80 millions d’€.

Selon des sources internes, le cap des 2 millions devrait être atteint en mai 2017 avec un manque à gagner qui pourrait atteindre 100 millions d'euros.