Blocage total de la Catalogne ce vendredi 21 décembre

Ce vendredi 21 décembre, Barcelone et la Catalogne vont vivre une journée d’intenses blocages. Le gouvernement espagnol a décidé de délocaliser le Conseil des ministres à Barcelone, ce qui suscite une vague de protestation indépendantiste. Les associations souverainistes appellent à bloquer toute la Catalogne, et plusieurs collectifs seront aussi en grève.

La situation des routes sera très critique avec une opération escargot organisée par l’association indépendantiste ANC. Dès le petit matin, des véhicules partiront de plusieurs endroits géographique de la Catalogne, tous en direction de Barcelone. Le but est de saturer les routes et ensuite de bloquer Barcelone avec un afflux de véhicules.

.Circulation dans Barcelone

La circulation sera extrêmement compliquée du matin jusqu’à la nuit. L’Opération escargot de l’association indépendantiste ANC se traduira par des bouchons dans toute la ville.

Les rues du centre historique, entre le Gotic et la Barceloneta, seront fermées à la circulation par la police pour sécuriser le Conseil des ministres qui se tiendra à la Llotja de Mar, passeig Isabel II.

Les Comités de Défense de la République (CDR), groupuscules sans hiérarchie, prévoient des blocages sur les périphériques de Barcelone Ronda de Dalt et Ronda Litoral, et autour du Port de Barcelone.

Les Étudiants pour la République appellent à une grève de toutes les universités de Barcelone et à manifester dans les rues.

L’axe Diagonal – Passeig de Gràcia – Gran Via – Plaça Catalunya sera bloqué par les taxis qui sont aussi en grève.

L’association indépendantiste Omnium appelle à un grand rassemblement devant la gare Estació de França à 11h, qui devrait bloquer la rue Marques de l’Argentera et les abords du Parc de la Ciutadella.

Enfin une manifestation unitaire de toutes les associations indépendantistes est prévue à 18h aux Jardinets de Gràcia (angle Passeig de Gràcia-Diagonal).

.Circulation des Trains

Le syndicat de la RENFE, la société des chemins de fer, et l’ADIF qui est en charge de la gestion des gares ont déposé un préavis de grève. La Generalitat n’a pas encore annoncé les horaires du service minimum.

.Situation de l’aéroport

Il n’y a pas de grèves prévues à l’aéroport, les avions devraient donc voler normalement. Cependant les CDR envisagent de couper la voie rapide qui mène au Prat.

.Situation de la frontière

Les CDR ont annoncé qu’ils bloqueraient la frontière au niveau de la Junquera. Le lendemain, le samedi 22 décembre, ce sont les gilets jaunes français qui ont annoncé un blocage de la frontière franco-espagnole.

.Circulation du métro

Le métro fonctionnera normalement.

.Circulation des taxis

Grève totale des taxis.

.Circulation de Uber et Cabify

Les VTC circuleront normalement mais dans une Barcelone avec de nombreuses voies bloquées.

.Sécurité

Au total 9000 policiers seront sur le terrain vendredi en Catalogne, et en particulier Barcelone. Alors que les indépendantistes appellent à une journée de type “Gilets Jaunes”, la violence devrait cependant être moins importante qu’en France. En revanche un nouveau groupuscule indépendantiste, jusqu’alors inconnu, le GARR appelle aux sabotages de routes, métro, trains. Certains affrontements plus ou moins musclés avec la police pourraient avoir lieu localement.