British Airways condamnée pour vol de données de ses clients

La compagnie aérienne écope d'une amende à hauteur de 183,39 millions de livres, soit 204 millions d'euros. Elle est condamnées par l'organisme britannique chargé de la protection des données personnelles.

Une lourde sanction qui représente 1,5 % de son chiffre d'affaires annuel en 2017. La compagnie est accusée d'avoir voler des données de plusieurs centaines de milliers de clients en 2018 telles que des données personnelles ou financières.

"Nous sommes surpris et déçus des conclusions initiales de l'ICO", a déploré le PDG de British Airways, Alex Cruz dans un communiqué. "British Airways a répondu rapidement à l'acte criminel du vol des données de ses clients. Nous n'avons trouvé aucune preuve d'activité frauduleuse sur les comptes touchés par ce vol", ajoute-t-il.

Début septembre 2018, British Airways avait révélé avoir été touchée par une cyberattaque, suite à une faille informatique, avec vol de données financières fin août et début septembre qui pouvait alors concerner selon elle 380.000 cartes de paiement. Les informations dérobées portaient sur le nom, l'adresse, l'adresse email des clients et surtout les données de cartes bancaires, à savoir le numéro, la date d'expiration et le code sécurisé à trois chiffres.