Cathay Pacific, une low cost long courrier ? Pourquoi pas

Il ne faut pas vendre la peau de l'ours… C'est en résumé ce que dit Rupert Hogg, le PDG de Cathay Pacific qui ne rejette pas l'idée de créer une low cost long courrier d'ici quelques années. Pour le patron du transporteur de Hong Kong, "une telle décision est pour l'instant très improbable à court terme mais reste toujours possible au regard de la croissance des marchés en Asie".

Selon la presse locale, Cathay Pacific a parfaitement compris le besoin de prendre le tournant du low cost long-courrier. Malgré sa filiale Cathay Dragon, présente sur le régional, le groupe veut imaginer un nouveau modèle d'affaires autour de ce type de compagnies à bas prix. Pour Rupert Hogg, "Il y a des enseignements à tirer de ce qui se fait aujourd'hui en Asie dans le transport aérien que ce soit en matière de services, de prix et de destinations". Et d'ajouter : "Nous pensons, qu'il y a des pistes à creuser dans l'univers du low cost long-courrier". Mais pour les experts, c'est le marché et les attentes de la clientèle qui décideront de l'avenir du projet.

Pour le patron de la compagnie, l'autre point complexe à gérer avec une nouvelle compagnie, c'est le manque de place à l'aéroport de Hong Kong qui obligerait à une redistribution de certains créneaux en fonction des destinations desservies. Seule solution dans ce cas, attendre 2025, date à laquelle la capacité de l'aéroport sera accrue. De quoi laisser du temps à la réflexion !