Chateauform’ rachète Eurosites

Evoqué par les professionnels depuis quelques semaines, le rapprochement d’Eurosites avec Chateauform’ est aujourd’hui une réalité. L'objectif est de devenir leader européen de la formation, des séminaires, de l’événementiel et des congrès. En devenant l’un des premiers acteurs français du MICE, ce nouvel ensemble marque les prémices d’une consolidation nécessaire.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 54 lieux en Europe pour Chateauform’, un traiteur (Nomad) et 500 salles dans 41 villes pour Eurosites, la nouvelle entité pèse déjà près de 41 % de l’organisation événementielle dans l’Hexagone. Au final, les deux marques vont peser près de 200 millions d’euros de chiffre d’affaires et emploient plus de 1.500 collaborateurs.

Dans le communiqué publié par les deux partenaires, l’objectif est clairement énoncé: "Ce rapprochement s’inscrit dans la volonté d’offrir une plus large gamme de lieux et de compétences au service des réunions d’entreprise".

Pour Daniel Abittan, Président de Châteauform’, le mariage "devrait nous permettre d’avoir une offre événementielle comprenant des lieux emblématiques comme la Salle Wagram ou les Docks de Paris. Nous allons ainsi renforcer nos moyens d’intervention pour faire face aux défis d’aujourd’hui qu’attendent nos clients".

Avec cette reprise, Châteauform’ élargit son offre et se décline désormais en 10 marques réparties sur 6 pays en Europe avec, entre autres, des demeures au vert et au calme pour des séminaires résidentiels "comme à la maison" ou des lieux historiques au cœur des villes pour des journées d’études.