Chine : les grands aéroports vont accepter les cartes d’embarquement électroniques

C’est une petite révolution que vont engager les grands aéroports chinois qui ont une fréquentation supérieure à 10 millions de voyageurs par an. D’ici la fin de cette année, ils mettront en œuvre la carte d’embarquement électronique, ce qui va fluidifier le trafic et l’accès aux avions.

Selon la presse chinoise, ce sont 32 aéroports qui sont concernés dans tout le pays. Des machines d’auto-enregistrement seront installées dans les prochains mois avec pour objectif, 15 % du trafic numérisé. Pour les voyageurs d’affaires, plusieurs sites aéroportuaires vont mettre en œuvre des accès réservés qui utiliseront la reconnaissance faciale intégrée au billet électronique.

Selon une étude de l’AACC, l’Association Mondiale des aéroports, ce sont 34% des passagers qui utiliseraient ce mode de contrôle quand il existe. Selon une étude IATA, les cartes d'embarquement électroniques permettent d'économiser 143 tonnes de papier chaque année.