Claude Lelièvre ne présidera pas l’AFTM

L’assemblée générale ordinaire de l’AFTM se tiendra le 4 juin mais d’ores et déjà les lignes bougent. Très apprécié du marché pour son pragmatisme, son respect de la philosophie associative et son professionnalisme, Claude Lelièvre, Vice-Président de l’AFTM, et souvent annoncé comme potentiel remplaçant de Michel Dielman à la tête de l’association, ne briguera pas le mandat de Président.

Ne concevant pas de s’investir partiellement sur une fonction stratégique mais chronophage, Claude Lelièvre abandonnera également, le 4 Juin à l'issue de l'AGO, son mandat de Vice-Président. « J’ai actuellement une mission professionnelle qui me demande beaucoup de disponibilité et d’attention et qui ne me permet plus d’assurer le support demandé par des fonctions de direction d'une association», déclare Claude Lelièvre pour qui cette annonce est un "non-événement" . 

Claude Lelièvre restera toutefois au conseil d'administration de l'association jusqu'à la fin de son mandat prévu en 2020. 
De son côté, l'AFTM change, comme prévu de longue date, son organisation et proposera une limitation du conseil d'administration à 10 membres. Si cette modification est approuvée par les adhérents lors de l'AGO du 4 Juin, seul un poste fera l'objet d'un renouvellement car 9 administrateurs ont un mandant à échéance 2020.