Congo Airways licencie

En pleine restructuration 10 mois après le lancement de son 1er vol au départ de Kinshasa, Congo Airways compte mettre au chômage technique la moitié de son effectif de 400 salariés si l’on en croit la presse congolaise. Le nouveau comité de gestion piloté par Désiré Balazire, en remplacement de l’ancien directeur général Claude Kirongozi, […]

En pleine restructuration 10 mois après le lancement de son 1er vol au départ de Kinshasa, Congo Airways compte mettre au chômage technique la moitié de son effectif de 400 salariés si l’on en croit la presse congolaise. Le nouveau comité de gestion piloté par Désiré Balazire, en remplacement de l’ancien directeur général Claude Kirongozi, à commencer à envoyer les courriers de licenciements aux salariés dont certains ne seraient plus payés depuis plusieurs mois. Le décollage avait semblé se dérouler sous les meilleurs auspices avec l'utilisation de 3 appareils, 2 airbus et un bombardier.