Corsair n’est plus à vendre

Après l’échec des discussions avec le groupe Dubreuil (Air Caraïbes) au printemps, le PDG de la compagnie Corsair ne cherche plus à vendre son transporteur… mais ne réinvestit pas.

Faire durer et améliorer la rentabilité, tels sont les objectifs du patron de Corsair si l’on en croit son entretien avec La Tribune. Le groupe TUI que gère Pascal de Izaguirre ne remet pas vraiment au pot puisqu’il décide de prolonger la vie des B747 de la compagnie. Les appareils sont réputés coûteux mais il en a renégocié la location et la baisse du prix du pétrole permet d’en améliorer de fait la rentabilité. Corsair, après la fermeture d’Abidjan, mise sur les Antilles pour se développer et dans cet entretien, le patron de la compagnie affirme que le marché "répond bien".