Coworking: Nextdoor devient Wojo

Nextdoor revisite sa marque et s'appelle désormais Wojo, avant de déployer plusieurs centaines de nouvelles adresses, afin de permettre à chacun de pouvoir travailler, à terme, à moins de 10 minutes de l’endroit où il se trouve.

L’offre a été structurée avec une typologie nouvelle d’espaces de travail et pourvus chacun de services différents, afin de répondre aux défis de la transformation du monde du travail.

Les Wojo Spots, points relais du réseau. Déployés dans un premier temps dans les hôtels Accor sur l’ensemble des segments (économique, midscale et luxe), ils offrent aux travailleurs nomades la possibilité de travailler en toute liberté, avec la garantie d’un accueil personnalisé, d’espaces design, d’une atmosphère conviviale et, c’est important, d’une connexion wifi fiable et sécurisée.

Les sites Wojo sont conçus pour être les véritables points de ralliement de la communauté. Ils se trouvent dans des immeubles dédiés, et se déploient sur plusieurs milliers de mètres carrés. En plus des nombreux services proposés, les sites Wojo ont la particularité de mixer lieux de vie (bars, salons, coins cuisines…) et zones spécifiquement réservées au travail : espaces partagés mais aussi bureaux dédiés, afin de réunir sur un même site la plus grande diversité possible d’entreprises. Plus de 50 adresses ouvriront d’ici à 2022 en Europe.

Et, enfin, Les Wojo Corners, espaces intermédiaires entre les Wojo Spots et les sites Wojo, se présentent comme des espaces calmes de coworking. Les Corners sont spécifiquement conçus pour travailler dans le calme, à l’abri de l’agitation extérieure. Ils se trouvent là aussi dans les hôtels Accor, au sein des sites Wojo et, bientôt, dans des gares, aéroports et centres commerciaux notamment.

Aujourd’hui, l'offre Wojo représente 10 sites : 8 à Paris et en Ile-de-France, 2 à Lyon pour un total de 50.000 m² et plus de 5 000 membres.

A terme, en 2022, la marque table sur plus de 1 200 adresses, dont 50 sites Wojo à travers l’Europe et plus de 40.000 membres.