Cruise, la filiale de General Motors repousse le lancement de sa voiture autonome

470

Le constructeur automobile General Motors annonce que sa voiture autonome développée par sa filiale Cruise ne sera finalement pas prête cette année comme annoncé initialement.

Ne pas confondre vitesse et précipitation. GM veut s'accorder plus de temps pour s'assurer que son service de réservation de voitures autonomes fonctionne en toute sécurité.

Avant donc de déployer un service de véhicules complètement autonomes à San Francisco, le constructeur souhaite augmenter de façon importante les tests et parcourir beaucoup plus de kilomètres. Par conséquent, le calendrier de déploiement des véhicules complètement autonomes va être repoussé au-delà de la fin de l'année.

En novembre 2017, General Motors avait révélé qu'il envisageait de lancer un service de réservation de voitures transportant des passagers et des biens sans un chauffeur derrière le volant à la fin de l'année 2019.
San Francisco avait été retenue comme la première ville où ce service allait être testé avant d'être étendu à d'autres villes américaines.