Delta Airlines quitte le Venezuela

Après bien d'autres compagnies aériennes, dont Air Canada, GOL, Lufthansa, Latam, Aeroméxico ou United Airlines, l'américaine Delta Air Lines quitte à son tour le Venezuela, en annonçant son espoir d'y revenir.

Au-dela des questions financières et de taux de change, qui a provoqué un départ massif ou une réduction des vols de nombreuses compagnies aériennes, dont Air France, la desserte de Caracas est rendue aléatoire par un environnement économique défavorable. La compagnie américaine Delta Airlines a mis un terme le 16 septembre à ses vols vers l'aéroport international Simón Bolívar à Maiquetía, l'aéroport international de Caracas.

Lors du roulage du dernier vol, le pilote a agité un drapeau indiquant que son cœur restait avec le Venezuela. En juillet dernier, l'entreprise avait annoncé ce départ, expliquant que la suspension de ses activités dans le pays était due à des "conditions de marché instables".

Pour l'heure, Air France dessert encore Caracas.