Des grèves à répétition dans le métro de Madrid jusqu’en juin

Les voyageurs d'affaires qui privilégient les transports en commun à la voiture, risquent d'être mis en difficulté par le métro de Madrid lors de leurs prochains déplacements professionnels dans la capitale espagnole. Les agents du réseau sont appelés à faire grève les 7 et 8 mars prochains et à organiser plusieurs actions en avril, mai et juin.

Les syndicats espagnols CCOO, UGT, Solidaridad Obrera et Sindicato Libre appellent les salariés du métro de Madrid à stopper le travail le jeudi 7 mars 2019 entre 12h et 15h30 pour manifester devant l'Assemblée de Madrid à l'occasion de la présentation des conclusions de la commission d'enquête sur la présence d'amiante dans les installations du réseau.

En 2018, la presse espagnole avait révélé que des matériaux amiantés avaient été découverts dans 64 stations de métro, principalement sur les lignes 1, 6 et 9, ou encore dans certains éléments techniques des wagons.

Les métros seront également perturbés par une grève, le lendemain. Les agents sont appelés à débrayer pendant 24 heures à l'occasion de la Journée Internationale pour les Droits des Femmes du 8 mars pour soutenir les revendications portées par plusieurs associations féministes et syndicats.

Des grèves perlées au printemps
Le syndicat des machinistes du métro de Madrid poursuit également ses actions menées depuis plusieurs mois pour dénoncer les conditions de travail des salariés, le manque d'effectif et la mauvaise gestion du dossier de l'amiante au sein des installations du réseau.

L'organisation a déposé de nouveaux préavis pour des grèves perlées en avril, mai, et juin. Les lignes ne seront pas impactées les mêmes jours. Il est donc conseillé aux voyageurs d'affaires en déplacement dans la ville à cette période de vérifier les prévisions de trafic avant de suivre leur itinéraire.