EasyGroup attaque les compagnies EasyFly et EasySky pour vol de marque

La compagnie aérienne Easyjet n'est peut-être pas aussi facile que son nom peut le laisser supposer. EasyGroup, propriétaire de la compagnie, poursuit deux entreprises, baptisées Easy Sky et Easyfly, les accusant de "vol de marque" en raison de l'adoption de son surnom "easy".

La justice a reconnu le préjudice et ordonne à la compagnie aérienne hondurienne Easy Sky et à son propriétaire mexicain Global Air de ne plus utiliser le préfixe " easy " dans ses marques, médias sociaux ou noms de domaine.

Une décision identique est attendue contre la compagnie colombienne Easyfly qui opère à partir de sa base de Bogota depuis 2007.

EasyGroup dépense 1 million de livres sterling par an pour poursuivre de tels " voleurs de marques " dans le monde entier, ayant déjà puni l'entreprise indienne de fret Easyfly-express, basée au Bangladesh. Plus près de chez nous, EasyGroup a poursuivi un homme d'affaires français derrière la marque Easyroommate.

EasyJet, l'une des marques du groupe Easy, s'est elle-même diversifiée avec ses propres activités Easyfoodstore et Easyhotel.