En difficulté, Singapore Airlines propose des congés sans solde à ses hôtesses

Singapore Airlines qui affiche une perte nette au 4eme trimestre de son exercice fiscal, tente de faire des économies afin de revenir dans le vert. Sa solution : proposer des congés sans solde à ses équipages cabine.

Singapore Airlines peine devant l'importante concurrence des low-cost et des compagnies du Golfe en Asie. Afin de redresser la barre, le transporteur singapourien propose à son personnel navigant de prendre un congés sans solde de septembre à novembre.

Comptant 8.200 hôtesses et stewards, l'entreprise a expliqué faire face à un "surplus temporaire" de PNC. Le porte-parole ajoute "Avoir des surplus ou des déficits temporaires n'est pas inhabituel compte tenu de la nature de notre activité. Ce projet basé sur le volontariat sur une période déterminée vise à assurer une gestion efficace des ressources de personnel de cabine et des exigences opérationnelles". Il n'a pas précisé combien de salariés avaient été sensibles à cette offre.

La compagnie asiatique qui a enregistré une perte nette au quatrième trimestre de son exercice fiscal, avait mis en place un dispositif similaire en 2009 après la crise financière.