Etats-Unis: les chauffeurs Uber et Lyft en grève ce mercredi

Le mouvement de grève organisé dans plusieurs villes américaines est prévu pour durer de 7 heures à 21 heures. Les chauffeurs dénoncent leurs mauvaises conditions de travail et leurs faibles salaires à quelques jours de l'introduction en bourse d'Uber, prévue pour le 10 mai.

Le mercredi 8 mai, les chauffeurs de Chicago, Los Angeles, San Francisco et New York cesseront de travailler entre 7 h et 21 h, selon un communiqué.

Dans leur liste de revendications, les chauffeurs demandent une meilleure sécurité de l'emploi, des revenus décents et le plafonnement de la commission perçue par les entreprises afin de garantir que 80 à 85% du prix de la course revienne au chauffeur.

Dans un communiqué, le syndicat des chauffeurs de New-York précisent que "les investisseurs de Wall Street disent à Uber et Lyft de réduire les revenus des chauffeurs, d'arrêter les incitations et d'aller plus vite vers les voitures sans conducteur ."

"Uber et Lyft pensent qu'ils payent déjà trop cher les conducteurs. Avec l'introduction en bourse, les propriétaires d'Uber sont sur le point de gagner des milliards, tandis que les chauffeurs sont laissés dans la pauvreté et font faillite", précise encore le communiqué.