Etats-Unis : les réseaux sociaux comme données supplémentaires pour l’obtention de Visa

Washington a annoncé que les demandeurs de visas américains devront désormais soumettre des informations supplémentaires lors des démarches administratives... dont les comptes liés aux réseaux sociaux.

Il s'agit d'une expansion du programme de filtrage des immigrés et visiteurs sous l’administration Trump. Désormais, les formulaires de demande comprennent les identifiants des réseaux sociaux, dont le nom d'utilisateur, l'adresse électronique associée et le numéro de téléphone.

Cette nouvelle législation devrait concerner 15 millions d'étrangers par an. "La sécurité nationale est notre priorité absolue dans le traitement des demandes de visa, et chaque voyageur et immigrés aux États-Unis fait l'objet d'un contrôle de sécurité approfondi ", a déclaré le ministère. "Nous travaillons constamment à trouver des mécanismes pour améliorer nos processus de filtrage afin de protéger les citoyens américains, tout en appuyant les voyages légitimes aux États-Unis."

Les comptes demandés concerneront ceux créés au cours des 5 dernières années pour chaque demandeur. En plus de ces nouvelles informations, les demandeurs devront également indiquer leurs derniers déplacements à l'étranger, leur statut d'expulsion et si des membres de leur famille ont été impliqués dans des activités terroristes au cours des 5 dernières années. Seuls les demandeurs de certains types de visas diplomatiques et officiels sont dispensés de cette obligation.