Etihad a enregistré une perte nette de 1,87 milliard en 2016

Etihad traverse d'importantes turbulences financières. La compagnie du Golfe affiche une perte nette de 1,87 milliard de dollars en 2016. Outre la dépréciation d'actifs, son activité a été plombée par les mauvaises performances de ses investissements dans Alitalia et Airberlin.

Etihad Airways enregistre une perte nette de 1,87 milliard de dollars sur 8,36 milliards de revenus en 2016. La compagnie explique "les frais de dépréciation ponctuels et les pertes concernant les couvertures carburant ont pesé contre une performance solide de la compagnie".

Elle a, en effet, fait face à une perte de 808 millions de dollars sur certains actifs et risques financiers avec les partenaires, principalement Alitalia et Airberlin ainsi qu'une perte de 1,06 milliard de dollars avec la dépréciation de ses appareils.
 
Les contrats de couverture en carburant ont également eu un impact négatif sur les performances de 2016. Toutefois, le communiqué assure que "cette exposition devrait avoir moins d'impact financier en 2017".
 
En outre, le transporteur a accueilli un nombre record de 18,5 millions de passagers en 2016. Il a aussi réalisé des revenus passagers stables de 4,9 milliards de dollars US et 79% de remplissage.
 
Mohamed Mubarak Fadhel Al Mazrouei Chairman of the Board d'Etihad Aviation Group, a expliqué "Plusieurs facteurs cumulatifs ont mené à des résultats décevants pour 2016. Le conseil d'administration et l'équipe de direction ont travaillé depuis l'année dernière pour résoudre les problèmes et relever les défis à travers un examen stratégique complet visant à améliorer les performances de l'ensemble du groupe, ce qui inclut une refonte complète de notre stratégie de partenariats capitalistiques avec des compagnies aériennes".