Fin des opération pour Flybmi victime du Brexit

Une nouvelle compagnie aérienne qui cesse ses activités. Flybmi se dit victime des incertitudes post-Brexit et du prix des carburants.

La compagnie aérienne britannique a annoncé sa mise en liquidation judiciaire. En cause : la hausse du prix du kérosène, mais aussi les incertitudes liées à la sortie de l'Union européenne le 29 mars prochain. C'est du moins ce qu'annonce le communiqué de presse.

Flybmi a annulé tous ses vols avec effet immédiat sans proposer d'alternative à ses clients. Dotée d'une flotte de 17 avions, la compagnie régionale desservait 25 villes européennes. Près de 400 employés au Royaume-Uni, en Allemagne, en Suède et en Belgique attendent désormais de savoir ce qu'ils deviendront.

Avec la faillite le 5 février dernier de la compagnie aérienne allemande Germania et la disparition de plusieurs autres compagnies aériennes en 2018 (Primera Air, SkyWork Airlines, NextJet AB), le secteur aérien affiche toujours ses fragilités, notamment pour les acteurs régionaux.