Finnair teste la reconnaissance faciale à Helsinki

Finnair cherche des solutions pour simplifier et fluidifier le parcours de ses passagers. Elle teste ainsi actuellement en partenariat avec Finavia et Futurice, l'utilisation de la reconnaissance faciale à l’enregistrement des voyageurs sur ses vols au départ de l'aéroport d'Helsinki.

Finnair va tester la reconnaissance faciale à l'embarquement du 2 au 23 mai avec 1 000 passagers fréquents. L'objectif est de vérifier si cette technologie peut s’adapter à l'environnement aéroportuaire et aux infrastructures de la compagnie. "La technologie de reconnaissance faciale pourrait faciliter les démarches des passagers à l’aéroport et éliminer la nécessité d'une carte d'embarquement", explique Sari Nevanlinna, Head of Ground Experience and Ancillary chez Finnair. "La période de test nous permettra de vérifier l'applicabilité de cette technologie de reconnaissance faciale dans nos processus et l'impact qu'elle a sur l'expérience de nos passagers".

Les clients du transporteur finlandais qui participeront à cette période d’essai pourront envoyer leur photo sur une application test. À l’aéroport, un comptoir d’enregistrement sera équipé de cette technologie de reconnaissance faciale et le personnel s’assurera de la réussite de ce nouveau processus en vérifiant les documents de voyage.

Heikki Koski, Vice-President de l'aéroport d'Helsinki pour Finavia, estime que "La reconnaissance faciale, l’une des plus grandes tendances de la vérification biométrique, permettra de voyager plus facilement et sans justificatifs. La numérisation permet un gain de temps en facilitant les contrôles à l'aéroport. L'année dernière, nous avons testé cette technologie au contrôle de sécurité de nos employés et les résultats ont été très encourageants".