France : une hausse de trafic aérien de près de 7% en novembre

L'aérien français se porte bien. L'Hexagone a enregistré une hausse de son trafic aérien de +6,9% en novembre. Grâce à cette croissance, le nombre de voyageurs transportés en France en 2017 a d'ores et déjà franchi le seuil des 150 millions.

Le segment des vols domestiques affiche une hausse de +3,2% en novembre. Toutefois, les tendances divergent selon les régions. Le rapport TendanCiel explique : "Soumis à une concurrence accrue du rail depuis la mise en service cet été de la LGV Paris-Bordeaux, le marché des liaisons radiales continue de céder du terrain (-0,7%) ; à l'inverse, les relations transversales en Métropole (+11,8%) et celles entre Métropole et Outre-Mer (+7,9%) observent encore une croissance très soutenue, stimulée par l'ouverture de lignes et l'arrivée de nouveaux opérateurs".

Avec une hausse de trafic de +8%, le secteur international se trouve être le principal moteur de la croissance française en novembre 2017. L'Afrique est une fois de plus le continent le plus prometteur avec une progression à deux chiffres (+12,3%) réalisée avec de bons résultats vers chacun des pays du Maghreb (Tunisie +18,8 %, Maroc +16,4 %, Algérie +10,1 %).

L'Europe présente une hausse de +8,0%. Outre les progressions enregistrées sur la Russie (+13,1%) et la Turquie (+8,1%), le marché profite de la bonne tenue des marchés espagnols (+8,6%) et allemand (+7,0%). En revanche, la croissance semble se tarir avec le Royaume-Uni (+4,2%).

Le trafic est en progression de +6,6 % avec l'Asie. TendanCiel remarque en novembre "une atténuation des contrastes entre ses sous-ensembles régionaux (Proche et Moyen Orient +8,1 % dont +12,8% pour les Émirats Arabes Unis ; Extrême Orient +3,5% dont +8,5% sur le Japon)". La hausse du trafic avec l'Amérique (+5,4%) continue de recouvrir des tendances contraires entre le Nord (+8,3% dont +8,8 % pour les États-Unis), le Centre (+1,7%) et le Sud du continent (-2,3%).

Aéroport : de belles performances en province
Les aéroports français présentent différents visages. En région, Nantes s'envole avec une croissance historique (+24,0%) et le cap des cinq millions de voyageurs annuels franchi pour la première fois. Nice (+12,8%), Lyon (+10,2%), Bâle-Mulhouse (+9,1%), Toulouse (+8,9%) et Marseille (+7,1%) sont également en forte hausse. Bordeaux (+2,6%) subit pleinement la concurrence du rail sur la destination parisienne. Beauvais est toujours en repli en novembre (-5,0%).

À Paris, la progression du trafic est toujours solide à CDG (+6,5%) et Orly renoue avec la croissance (+2,2%) après plusieurs mois d'attentisme.

Des retards plus importants
Les indicateurs relatifs à la ponctualité des vols au départ enregistrent une certaine dégradation : le taux des vols retardés de plus d'un quart d'heure franchit le seuil des 20 %, avec 20,9 % (en hausse de 2,4 points). Le retard moyen (tous vols confondus) s'établit à 11,2 minutes, soit 0,7 minute supplémentaire.