GBTA : la moitié des entreprises ont ouvert leur politique voyages au co-voiturage

Les études du voyage d'affaires semblent s'accorder sur un point en ce moment. L'économie collaborative prend de plus en plus de poids. Alors que Certify a annoncé qu'Uber avait représenté 6% des transactions de ses clients en 2016, la GBTA remarque que la moitié des entreprises ont ouvert leur politique voyages aux services de co-voiturage et au collaboratif.

La moitié des entreprises autorisent désormais leurs voyageurs d'affaires à avoir recours à des services de ride-sharing, soit une hausse de 6% depuis juin 2016. Face à cet élargissement des politiques voyages, l'utilisation des acteurs du secteur comme Uber et Lyft par les collaborateurs a augmenté de 21%, selon la dernière édition du GBTA Business Traveler Sentiment Index Global Report.

La majorité des professionnels (71%) estiment qu'ils vont utiliser ce service avec la même fréquence au cours des 3 prochains mois tandis que 18% pensent y avoir recours plus souvent, signe que la formule séduit.

L'hébergement n'est pas épargné par cette montée en puissance de l'économie collaborative. L'utilisation des nouveaux acteurs comme Airbnb et HomeAways a grimpé de 20% depuis juin 2016. 73% des sondés estiment qu'ils réserveront auprès de ces sites avec la même fréquence tandis que 13% pensent qu'ils vont les utiliser plus souvent.

Les voyages d'affaires rendent moins sportif
L'étude de la GBTA qui a interrogé les professionnels en déplacement sur leur expérience voyage, s'est penchée sur leurs habitudes sportives. 45% des sondés – sportifs avérés - ont reconnu qu'ils faisaient moins de sport pendant leur mission que lorsqu'ils sont chez eux. 71% ont indiqué que cette baisse de régime était due principalement au manque de temps (71%) et à cause de la fatigue (47%). Toutefois, près des deux tiers (63%) des personnes interrogées qui font du sport régulièrement, prennent en compte la présence ou l'accès à une salle fitness ou autres équipements lors du choix d'un hôtel.

Les millennials sont les voyageurs d'affaires qui sont les plus susceptibles de faire du sport pendant un déplacement (46%) par rapport aux autres tranches d'âge (Génération X 41%, Baby boomers 38%).

Même avec leur quotidien chamboulé par les missions, près de 9 voyageurs d'affaires sur 10 (88%) veulent se déplacer plus ou tout autant dans les mois à venir. 64% indiquent que leur employeur pense que les déplacements pros sont importants pour l'entreprise.