Germania: le plan de sauvetage de la compagnie a échoué

Selon l'administrateur en charge de la compagnie depuis son dépôt de bilan le 4 février dernier, la fermeture définitive de Germania ne peut plus être évitée.

La compagnie aérienne Germania va donc fermer totalement après avoir licencié tous ses employés. Environ 1.400 salariés sont concernés. Environ 250 employés avaient quitté l'entreprise depuis le dépôt de bilan.

Les employés de la compagnie vont recevoir une lettre de licenciement. Ils auront tous quitté leur poste au début du mois d'avril prochain.

Le 4 février, Germania a déposé son bilan et a cessé ses activités aériennes. Au début, il semblait que la compagnie aérienne avait une chance de continuer avec un nouvel investisseur. Il y avait plusieurs parties intéressées, mais tout le monde s'est finalement désengagé. Il faut reconnaître que les délais accordés aux possibles investisseurs étaient bien courts pour se décider.

Germania explique sa situation par les coûts élevés du kérosène qui ont plombé ses résultats. Contrairement à Air Berlin, le gouvernement allemand ne voyait aucune raison d'intervenir dans l'insolvabilité de Germania. En février, le ministre fédéral de l'Économie, a évoqué l'économie de marché, qui inclut à la fois le succès et l'échec entrepreneurial. Si l'Etat sauve "arbitrairement" les entreprises, il en résulterait des coûts économiques et commerciaux élevés,impossibles à supporter.