Grève du zèle des douaniers : encore des perturbations ce mercredi

Eurostar doit une nouvelle fois revoir son programme ce mercredi 13 mars 2019 en raison de la grève du zèle des douaniers français. Par ailleurs, les agents doivent se prononcer aujourd'hui sur les propositions faites par Bercy lors de la rencontre entre leurs syndicats et le Ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin.

L'activité d'Eurostar est toujours perturbée par la grève du zèle des douaniers. La compagnie ferroviaire a dû annuler plusieurs trains ce mercredi 13 mars 2019 en raison des retards importants subis par ses services pendant le mouvement.

Liste des trains supprimés ce mercredi :
9019 (10:06 de Paris Nord à Londres St Pancras)
9039 (15:03 de Paris Nord vers Ebbsfleet International et Londres St Pancras),
9059 (20:07 de Paris Nord vers Ashford International et Londres St Pancras),
9063 (21:03 de Paris Nord vers Ebbsfleet International et Londres St Pancras).
9050 (19:01 de Londres St Pancras vers Paris Nord)

Les voyageurs d'affaires peuvent échanger leur billet sans frais pour voyager à une date ultérieure ou demander un remboursement sur cette page.

Une enveloppe de 14 millions d'euros pour les douaniers
L'intersyndicale des douaniers a rencontré, Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics, le 12 mars. Il a proposé à la profession une enveloppe de 14 millions d'euros pour revaloriser les salaires des agents.

Le ministre a également "chargé le Directeur général des douanes et la Secrétaire générale de Bercy d’ouvrir dès les prochains jours des concertations nationales sur les conditions et l’environnement de travail des douaniers, qui sera menée sur la base de remontées de terrain précises examinées au cas par cas".

Cette proposition est actuellement soumise aux douaniers. Ils voteront ce mercredi. Le communiqué de presse de Bercy précise que le "Directeur général des douanes rencontrera de nouveau chacune des organisations syndicales sous une semaine. Le Ministre réunira de nouveau les organisations syndicales sous 15 jours".