Grosse frayeur pour les passagers du vol EasyJet Marrakech – Nice

289

Les passagers du vol EasyJet Marrakech – Nice du 9 décembre 2018 ont connu une arrivée sur la Côte d'Azur mouvementée. Alors que leur avion tentait d'atterrir, ils ont été violemment secoués, provoquant peur et panique dans la cabine. L'appareil a finalement remis les gaz et pris la direction de Turin.

Le vent violent qui soufflait sur la Côte d'Azur ce week-end, a provoqué une belle frayeur dans la cabine du vol EasyJet Marrakech – Nice du 9 décembre 2018. L'avion a été fortement secoué alors qu'il entamait sa descente sur l'aéroport niçois.

Anne-Claire, une passagère, a expliqué au journal Nice-matin "Vers Antibes, l’avion a commencé à tanguer. Plus il descendait, plus il bougeait. Je n’osais pas regarder par le hublot. A un moment, l’avion a penché sur le côté, piqué du nez avant que le pilote ne remette les gaz...".

Les secousses ont été si fortes que de nombreux voyageurs ont pleuré ou vomi pendant l'incident. Finalement, l'équipage a préféré renoncer à atterrir à Nice et a dérouté l'avion sur Turin.

Mais les difficultés n'étaient pas finies pour les passagers dont les nerfs avaient déjà été mis à rude épreuve. Une fois en Italie, ils ont dû attendre une heure pour sortir de l'appareil car leur vol ne provenait pas de l'espace Schengen.

Éprouvées, de nombreuses personnes ont préféré rentrer à Nice en bus plutôt que de repartir en avion. Toutefois, s'ils devaient être pris en charge vers 17h, les cars n'ont quitté l'aéroport italien que vers 19 heures. Un passager se plaint dans les pages du journal niçois "On a été abandonnés. Et on a géré nous-mêmes les personnes handicapées, sans plus aucune nouvelle de l’équipage".

De son côté, EasyJet explique dans un communiqué "Comme d’autres compagnies aériennes, easyJet a connu des perturbations dans son programme de vols à Nice le dimanche 9 décembre dans l’après-midi, en raison de vents violents dans la région de Nice. En conséquence, le vol EZY1690 Marrakech - Nice du 9 décembre a été dérouté vers Turin.

Ayant reçu l’autorisation du contrôle aérien et l’aéroport étant ouvert, le commandant de bord a décidé de faire demi-tour pour se diriger vers Turin.

Les pilotes d’easyJet sont hautement qualifiés pour pouvoir effectuer des demi-tours par précaution et conformément à nos procédures. La sécurité des passagers à bord n'a à aucun moment été compromise. Une fois à Turin, les passagers ont reçu des informations, un bon de rafraîchissement puis ont été conduits à Nice.

La sécurité et le bien-être de ses passagers et de son équipage, sont la priorité numéro 1 d’easyJet".