Heathrow veut devenir le premier aéroport à faible émission de C02

L'aéroport de Londres a lancé une campagne écologique visant à réduire fortement les émissions de CO2 en taxant les véhicules les plus polluants.

L'aéroport d'Heathrow a annoncé son intention d'imposer une taxe d'ici 2022 à tous les véhicules anciens, polluants ou privés pénétrant dans l'enceinte de l'aéroport, y compris les parkings. 

 A plus long terme, Heathrow veut faire coïncider l'ouverture de la nouvelle piste en 2026 avec une seconde taxation cette fois appliquée à l'ensemble des véhicules particuliers, des taxis et des Uber. 

L'objectif est de réduire l'indice de pollution trop élevé dans la zone et d'encourager les voyageurs à emprunter d'autres moyens de transport pour se rendre à l'aéroport. 
 
Heathrow s’engage en retour à s’investir dans le développement de modes de transport en commun plus écologiques et à faciliter leur accès.