Homeis, un réseau social à NYC

A priori Homeis (à dire Home is) est un réseau social pour expatriés mais les voyageurs d'affaires qui se rendent fréquemment dans Big Apple pourront y trouver un intérêt. Son objectif : simplifier la vie quotidienne.

Lancé mardi à New-York, le réseau Homeis vise la population française ou francophone, car son fondateur estime qu'ils ont "la capacité à organiser des réseaux professionnels dans les nouvelles technologies". Ran Harnevo, Israélien pour sa part, veut devenir le réseau social des expatriés, communauté par communauté, métropole par métropole, et la communauté française à NYC est l'une des plus vivante, riche d'au moins 35 000 inscrits sur le site du Consulat mais sans doute au moins deux fois plus élevée. De quoi donner l'occasion de se tester.

Homeis veut permettre aux voyageurs et expat de trouver des services ou des contacts dans leur langue. L'application leur propose, en français, des offres d'emplois, des informations pratiques, des bons plans, des annonces immobilières, des groupes de discussion thématiques, ainsi qu'une plate-forme de vente et de troc d'objets en ligne. La formule existe déjà, mais cet ancien président de l'activité vidéo d'AOL a de grands projets et il a levé quelques 4 millions de dollars, notamment auprès du directeur général d'Oath (qui regroupe Yahoo! et AOL), Tim Armstrong. "Nous essayons de mélanger réseau social avec une aide locale pour gérer votre quotidien". Le modèle économique ? Un peu de publicité mais le chiffre d'affaires devrait provenir des sociétés qui y auront recours pour proposer leurs services. La plate-forme, elle, restera gratuite.