Honduras, attention aux mouvements de contestation

Publiée le 2 décembre dernier, la mise en garde du Ministère Français des Affaires étrangères sur le Honduras reste d'actualité ces prochains jours.

Selon les informations publiées sur le site Conseil aux voyageurs, "Des mouvements de contestations des résultats provisoires de l’élection présidentielle sont en cours dans les grandes villes du Honduras (Tegucigalpa, San Pedro Sula et La Ceiba)". Dans ce contexte, le gouvernement hondurien a décidé d’instaurer par décret, à partir du vendredi 1er décembre à 23 heures 00, un couvre-feu. Cette mesure s’imposera toutes les nuits de 18h00 à 06h00 et durera 10 jours.

Au 4 décembre, certains axes d’accès à ces villes sont toujours barrés. Il est recommandé aux voyageurs d'affaires et aux expatriés "d’éviter dans les deux prochains jours les déplacements non indispensables, de se tenir à l’écart de toute manifestation et rassemblement et de ne pas forcer les barrages".

Il est rappelé que sur ces zones, il est conseillé aux voyageurs d'affaires de s'inscrire sur Ariane qui permet, lorsque vous effectuez un voyage ou une mission ponctuelle, de vous signaler gratuitement et facilement auprès du ministère de l'Europe et des Affaires étrangères ce qui facilite le suivi des ressortissants français lors de leur déplacements.