IAG, plus de 100 000 réservations pour une compagnie qui n’existe pas encore

British Airways a de quoi se frotter les mains : sa future compagnie low cost, baptisée Level, rencontre déjà le succès avec près de 100 000 réservations enregistrées. Alors que le premier vol ne partira pas avant le 1er juin pour relier Barcelone à Los Angeles, le groupe affirme que le succès fulgurant de la nouvelle compagnie est principalement porté par les "millennials".

On le sait, le business model des low cost séduit en priorité les générations X et Y, biberonnées à l'internet et à la recherche du meilleur prix. Level s'est inspirée de ces attentes pour définir son programme de vols. A la clé dès le 2 juin un vol vers San Francisco puis ce sera Punta Cana le 10 juin et Buenos Aires le 17.

Pour Willie Walsh, le patron du groupe IAG, "La vente de plus de 100 000 billets dans une période aussi courte avec une nouvelle marque est incroyable. Nous avons lancé Level le 17 mars dernier et nous avons été surpris de la rapidité avec laquelle les clients ont adhéré à notre concept. Nous constatons que nous avons permis à beaucoup de personnes de voler en long courrier pour la première fois. Nous avons créé la demande en leur donnant plus de choix dans les destinations".

L'expérience d'IAG est suivie avec intérêt par Air France, persuadée que ce sont les générations montantes qui feront le succès de Boost. Attirer les jeunes voyageurs sur un produit proposé à un prix attractif, c'est une piste de fidélisation qui peut les conduire à faire évoluer leur choix avec d'autres compagnies du groupe pour des déplacements professionnels.