IATA : une forte croissance en novembre

IATA vient de publier les statistiques du mois de novembre. Le trafic aérien a progressé de 8% par rapport à la même période de l'année précédente.

L'aérien a conservé son souffle d'optimisme en fin d'année : le trafic a grimpé de 8% en novembre 2017. Il s'agit de la plus forte croissance des 5 mois précédents. La capacité a également progressé de 6,3%, ce qui a conduit à une amélioration du taux de remplissage moyen de 1,2 point pour atteindre 80,2%.

Le patron de l'association aérienne IATA, Alexandre de Juniac, estime que "L'industrie aérienne est dans de bonnes dispositions pour débuter 2018. La forte demande de novembre donne une impulsion à l'industrie". Il ajoute : "Les passagers ont non seulement plus de choix que jamais, mais encore le coût réel du voyage n'a jamais été aussi faible". Pas d'inquiétude pour le patron de l'Iata : "Nous prévoyons que 2018 sera la 4ème année consécutive où les retours sur les capitaux investis dépasseront le coût du capital. En résumé, nous débutons la nouvelle année avec confiance".

Toutefois, le directeur de l'organisation met en garde contre certains points : "Les menaces sur la sécurité continuent. Les problèmes d'infrastructures persistent. Les taxes et les charges sont une part croissante des coûts. Dans de nombreux cas, les aéroports et la gestion du trafic aérien ont du mal à suivre la demande et les avancées technologiques". Il demande ainsi aux pouvoirs publics d'apporter leur soutien au secteur aérien.

Trafic international
Le trafic passagers internationaux a progressé pour sa part de 8,1% en novembre dernier (7,3% en octobre). Toutes les régions affichent des croissances. L'Asie Pacifique enregistre la plus forte pour la 3eme fois consécutive (10,8%). La plus faible est observée au Moyen-Orient (4,9%) tandis que l'Europe présente une hausse de +7,9%, portée par des conditions économiques favorables et la confiance des entreprises au beau fixe.