IATA va-t-elle blacklister les passagers indisciplinés ?

Avec un peu plus de 10 000 incidents en vol enregistrés en 2016, les voyageurs indisciplinés posent de réels problèmes aux compagnies aériennes. Les "Paxi", c'est le nom qu'on leur donne, mettent en péril les process de sécurisation des avions, conduisent parfois à faire une escale et à des actions musclées à l'arrivée.

Selon nos sources, plusieurs compagnies européennes, américaines et asiatiques auraient demandé à IATA d'étudier des procédures d'interdiction de monter à bord d'un avion pour les passagers récidivistes.

Si l'idée peut sembler logique, la loi ne permet pas une telle décision et ce, malgré la convention de Varsovie qui régit le transport aérien. Une telle décision est également soumise à une décision de justice ou à un texte de loi que peu d'Etats semblent prêts à prendre.

Autre solution possible, la création d'une caution de transport pour les passagers qui auraient déjà semé le trouble pendant un vol. Une caution qui serait restituée à l'arrivée si le vol s'est déroulé sans encombre. Autant de pistes de réflexion qui restent encore floues, faute d'une base législative. Le sujet devrait être abordé lors de la prochaine conférence générale de IATA, il est clairement cause de perturbations pour de plus en plus de compagnies aériennes.