Deplacements Pros, le quotidien du business travel, du voyage d'affaires et des déplacements professionnels
Accueil
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte


In Extenso Deloitte : les hôtels profitent du dynamisme de la clientèle affaires en juin


L’hôtellerie, impactée par les grèves en avril et mai, a repris des couleurs au mois de juin. En cette période généralement propice à l’organisation de congrès ou séminaires, le secteur a été porté par le dynamisme de la clientèle affaires. Les indicateurs sont également dans le vert sur les six mois de l’année : les niveaux de chiffre d’affaire hébergement (RevPAR) du premier semestre 2018 progressent de 4% à 7% par rapport à la même période l’année dernière.



Tous les voyants de l'hôtelière sont au vert en juin
Tous les voyants de l'hôtelière sont au vert en juin
Les hôtels parisiens ont réalisé un bon mois de juin 2018. Ils tirent d'ailleurs les taux d’occupation nationaux vers le haut avec des TO compris entre 83% et 91%. Le segment luxe – soutenue par la clientèle étrangère - affiche la progression d'occupation la plus importante avec +12% en juin.

Le baromètre In Extenso Deloitte ajoute "Il est également important de souligner les belles performances de l’hôtellerie Économique, dont le RevPAR a connu une augmentation de 12% par rapport à juin 2017. En revanche, les hôtels de Luxe et Haut de gamme standards ont concédé une légère baisse de prix moyen par chambre louée, préférant assurer une hausse de taux d’occupation".

Par ailleurs, les hausses de RevPAR des établissements de la capitale sur le premier semestre 2018 se situent entre 4% (Haut de gamme) et 12% (Luxe et Palaces) par rapport à 2017 et confirment la belle reprise du marché.

Les régions portées par le MICE
En régions, l’impact des grèves a été moins important en juin. Le calendrier favorisait, comme sur l’ensemble du territoire, une forte activité de la clientèle affaires. En effet, contrairement à mai, il n'y avait pas de jours fériés et les jours de grève étaient principalement programmés les week-ends. De plus, la tenue de certains événements professionnels qui avaient été programmés en avril et mai, faute de moyen de transport, ont été reportés en juin 2018. Le Quart Sud-Est a été particulièrement touché par ce phénomène, et notamment l’agglomération de Montpellier, qui a vu son RevPAR augmenter sur tous ses segments de 9% (Économique) à 15% (Super-économique).

Grâce à l’organisation de nombreux congrès et événements, les hôtels de l’agglomération de Marseille ont enregistré une croissance de RevPAR considérable : de près de 9% sur le segment Luxe – Haut de gamme à 20% sur l’Économique.

Ainsi, malgré une hausse de performances beaucoup plus légère sur la moitié nord du pays (hors Paris et Île-de-France), et une baisse des performances dans le Quart Sud-Ouest en raison des intempéries, la province affiche au 1er semestre une progression de RevPAR de 1% (Milieu de gamme) à 4% (Super-économique) sur tous les segments par rapport à 2017. Seule la gamme Luxe enregistre une stagnation d’occupation.

Des performances mitigées sur la Côte d'Azur
Sur la Côte d’Azur, le constat est inégal, à la fois sur le mois de juin et sur l’ensemble du premier semestre 2018. Les établissements Haut de gamme et Luxe enregistrent de belles hausses : 11% de RevPAR pour l’hôtellerie Haut de gamme sur l’ensemble du premier semestre, et ce grâce à une forte progression d’occupation (+8%). Pour le segment Luxe, c’est davantage le prix moyen qui vient rehausser les performances (+13% de RevPAR sur juin et +3% sur l’ensemble du premier semestre 2018).

En revanche, les enseignes d’entrée de gamme (Économique et Super-économique) peinent à rattraper la chute qu’elles avaient connu en 2017, à la même période. Le secteur Économique présente une hausse de 4,4% de RevPAR sur les six premiers mois de l’année 2018 malgré une baisse de 1,2% sur le mois de juin. De son côté, le segment Super-économique enregistre un repli de 0,6% de son RevPAR sur les 6 premiers mois de l'année et une progression de 1,7% en juin.